Membres
Membres

Club du Labrador du Québec

Trouver un éleveur
En savoir plus

Un Labrador Retriever vous convient-il?

 

Il n’est pas surprenant que nous, membres du Club du Labrador du Québec, pensions que les Labrador Retrievers sont à peu près la meilleure race de tous les temps! Et c’est parce que la somme de toutes les caractéristiques qui définissent la race correspond bien à ce que nous voulons chez un chien aujourd'hui et que les inconvénients (oui, il y en a!) sont légers pour nous. Bien sûr, tout le monde n’est pas d’accord avec nous, et c’est précisément la raison pour laquelle il existe littéralement des centaines de races de chiens. Chaque race a été créée avec ses propres caractéristiques physiques, son tempérament et ses aptitudes qui la rendent désirable pour certains travaux, environnements ou personnes, mais moins appropriée pour d’autres.

La prévisibilité des structures physiques et des traits de caractère est la principale raison de l’existence des chiens de race pure. Mais tous les chiens de race ne sont pas égaux, et les éleveurs sérieux offrent le plus haut niveau de fiabilité pour une bonne santé, leur tempérament et leur apparence (en ordre de priorités). Avec des programmes de sélection guidés par les connaissances acquises, les objectifs et la passion, ces éleveurs s’efforcent de produire des chiots qui correspondent de près au profil idéal des structures physiques et du tempérament de la race, tels que décrits par le standard de la race Club Canin Canadien (CCC). C'est la responsabilité de l'éleveur.

Mais l'acheteur a la responsabilité tout aussi importante d'évaluer avec soin la convenance des caractéristiques de la race aux besoins et aux limites de leur famille. Le plus important est peut-être de mettre dans une balance d'un côté les inconvénients importants qui pourraient causer de la détresse à la famille ou au chien et de l'autre les avantages (indéniables). Pour vous aider dans cette tâche, nous avons compilé ici des informations sur certains traits du Labrador Retriever, les besoins du chiot et les scénarios courants que l'expérience nous a appris sont difficiles à gérer pour certaines familles.

Veuillez considérer ces points avec attention, car ces problèmes peuvent amener les Labradors à se retrouver en situation difficile et causer des problèmes comportementaux et/ou un bouleversement émotionnel important dans les familles. Nous voulons vous aider à prendre la bonne décision dès le départ et si un Labrador ne convient pas à votre ménage, une autre race le sera peut-être.

 

 

Niveau d'activité et exigences de l'exercice

Le Labrador est une race sportive et nécessite une activité physique régulière, ce qui est particulièrement prononcé chez les chiots (jusqu'à environ deux ans). Alors que la plupart des Labradors peuvent s’adapter à un mode de vie moins actif une fois adultes et formés, les chiots et les adolescents ont souvent de l’énergie pour brûler. Si on ne lui donne pas un exutoire approprié, cette énergie peut être canalisée vers des comportements destructeurs et paraissant «hyperactifs». Et même si le chiot est mentalement toujours un jeune enfant, physiquement, il peut être un chien puissant et de taille importante qui peut être difficile à gérer quand l'énergie est refoulée. Règle à retenir: un chiot qui a des périodes d'activités adéquates est un chiot bien élevé qui sera calme dans la maison!

 

 

 

 

 

 

 

Les sorties appropriées pour l’enthousiasme des jeunes incluent les promenades rapides en laisse, la natation, la course avec une balle dans un endroit sécurisé, les rencontres avec des chiens de tempéraments connus non dominants, et même l’obéissance, l’agilité, le pistage et les séances d’entraînement à la chasse sur le terrain. Il est primordial qu’un chiot Labrador doit être protégé et ne faire aucun exercice forcé. Les activités à répétitions telles que le jogging, le vélo, le canicross, les escaliers et les sauts sont trop stressants pour les articulations en développement d'un jeune Labrador, et ne sont pas recommandées avant l'âge de 8-9 mois au moins. Même dans ce cas, le vétérinaire du chien doit être consulté et peut-être obtenir une radiographie de la hanche pour évaluer le statut de l'articulation de la hanche, avant d'introduire progressivement ce type d'activités.

À l'âge adulte et jusqu'à l'âge sénior, le Labrador continue de bénéficier d'activités régulières et vigoureuses pour maintenir son poids santé, promouvoir sa forme physique et mentale et améliorer son espérance de vie. Et comme la plupart des Labradors ne sont très sociables, ils ont besoin de leurs collaborateurs pour les accompagner, le bonus est que toute la famille peut bénéficier d'un engagement à exercer leur Labrador!

À propos des cours clôturées, une cour clôturée (barrière ou clôture électronique) peut être un endroit relativement sûr pour permettre à un Labrador de courir, de jouer et de récupérer quand un membre de la famille est à l'extérieur avec lui. Il peut également apporter commodité et sécurité aux chiens que l'on laisse brièvement à l'extérieur pour leurs besoins, généralement avec le propriétaire qui les surveille depuis une fenêtre puis le ramener à l'intérieur lorsqu'il a terminé.

Cependant une cour clôturée ne répondra pas à elle seule aux besoins de l'exercice d'un Labrador. De plus, les barrières de protection sont rarement complètement à l'épreuve d'un chien déterminé ou simplement qui s'ennuie qui peut creuser, mâcher, grimper ou sauter. Une clôture de 2 mètres de haut sera inutile si le chien a appris à passer en dessous. Un chien excité (pouvant poursuivre une balle ou un petit animal) peut percer les barrières électroniques de l’intérieur, ainsi que par d’autres chiens de l'extérieur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Labrador peut être lavé une fois par mois en utilisant des produits doux qui n'altéreront pas l'huile du poil et la sous-couche de poil qui lui permettent d'être résistant à l'eau froide. L'entretien des oreilles les gardera propres, sèches et en bonne santé. Les toiletteurs professionnels et de nombreux éleveurs amateurs et exposants utilisent des séchoirs de grande puissance non seulement pour sécher leurs chiens, mais également pour aider à éliminer les poils morts. Certains propriétaires d’animaux trouveront peut-être qu’un séchoir professionnel est un investissement rentable s’il est réparti sur toute la durée de vie du chien, et un éleveur averti devrait pouvoir suggérer les marques et les modèles qui conviennent.

Néanmoins, malgré le toilettage régulier, il restera toujours du poil sur le sol, vos pantalons, sur les meubles et peut-être même dans la soupe! Cela fait partie de la "game" avec un Labrador.

À propos des allergies

Si un membre de la famille a tendance à avoir des allergies, il serait sage que cette personne se rende au domicile de l'éleveur et à ses installations pour déterminer si ces Labradors sont un bon choix pour la famille. Ce qui produit les allergies est les squames (peau morte) et la salive plutôt que la fourrure et les poils, mais il est possible que certaines lignées de chiens aggravent les allergies d'un individu plus que d'autres. Pour le bien de tous, il est préférable de le savoir avant de ramener un chiot à la maison.

Le Labrador et les enfants

Les Labradors ont la réputation bien méritée d'être des chiens de famille formidables et de bons compagnons pour les enfants. Mais des histoires tristes cela existe avec des enfants et des Labradors.

Pourquoi les familles ont des difficultés à élever un chiot ?

Premièrement, ajouter un nouveau chiot à la famille équivaut beaucoup à ajouter un tout-petit en termes de temps et d’attention, et d'entretien qui peuvent en découler. Pour une famille qui a peut-être déjà un ou plusieurs enfants d'âge préscolaire, ce mélange peut simplement faire basculer la balance entre plaisir et malheur. Cela peut entraîner une perte de temps et d’effort pour fournir suffisamment d’exercice et pour enseigner les bonnes manières au chiot.

Deuxièmement, les interactions avec les jeunes enfants peuvent exciter et dérouter un chiot. Les chiots poursuivent naturellement, sautent et mordent (comme ils le faisaient avec leurs frères et soeurs), les sons et les mouvements que font les enfants peuvent inciter à un comportement normal d'un chiot, mais rude pour l'enfant. Une bonne préparation des parents à la venue d'un chiot peut donner une relation valorisante enfant-chiot. Sans cela, des accidents risquent de se produire.

Un chiot qui ne reçoit pas le temps, l'exercice et l'entraînement dont il a besoin, finit par être banni dans un garage, une cour ou une caisse. Cela crée un cercle vicieux où les manières ne s'améliorent pas parce que l'investissement dans l'enseignement du chiot est insuffisant, le chiot continue à devenir de plus envahissant (du point de vue des parents et des enfants) et il est donc de plus en plus éloigné de la famille soit dans le garage ou le fond de la cour.

Donc, oui, la plupart des Labradors sont bons avec les enfants quand les parents consacrent suffisamment de temps et d'énergie pour les élever correctement.

Socialisation et formation

Les chiots Labradors profitent mentalement et physiquement à un rythme rapide, un mois de leur vie correspond  à une année de la vie d'un enfant, pendant les 2 années. Ainsi, un chiot de 8 semaines entrant dans une nouvelle famille a les mêmes capacités et les mêmes besoins qu'un bébé de deux ans.

On dit que pour un enfant tout se joue avant 6 ans, dans ce contexte, on peut comprendre que l’âge de 2 à 6 mois est une période de développement cruciale pour un chiot et que la socialisation et l’entraînement approprié au cours de cette période profitent tout au long de sa vie d'un comportement calme et bien élevé dans son environnement. La socialisation doit se faire dès la deuxième semaine à la maison (la première étant réservée à comprendre la nouvelle routine de vie ) elle inclut une exposition fréquente à toutes les situations qu'il peut rencontrer en tant qu'adulte, notamment: balades en voiture, visiteurs à la maison, promenades dans le quartier, lieux bruyants et inconnus, bains et toilettage (y compris coupe des ongles et nettoyage des oreilles), parcs et cours d'école, centres commerciaux en plein air, rencontre avec de nouvelles espèces d'animaux (chats, chiens, cheval, etc.).

Introduire en toute sécurité autant de personnes, de chiens, de bruits et d'expériences que possible au cours de cette période importante de socialisation (2 à 6 mois) lui formera l'esprit que des choses inconnues sont souvent agréables et il aura  donc une bonne attitude lors de nouvelles rencontres à l'âge adulte. Les cours d'éducation de chiots (maternelle) peuvent également constituer une partie très utile de ce processus. Contrairement aux idées préconçues, ce cours ne s'adresse pas aux chiots, mais aux nouveaux maîtres comment interagir efficacement avec leurs chiots et les entraîner.

Toutes ces activités sont nécessaires pour avoir un compagnon bien élevé, et nécessitent un engagement de temps important de la part des adultes et de la famille. Étant donné que la socialisation et l’entraînement précoces sont d’une importance cruciale, les futurs maîtres doivent prévoir la venue de leur nouveau chiot quand ils sont disposés et capables de consacrer beaucoup de temps et d’énergie à l’élever correctement. Ces moments investis en bas âge rapporteront toute une vie de dividendes!

Quand le chiot doit être sans surveillance ou seul à la maison

On ne peut être toujours à côté de notre chiot en tout temps. Pourtant, la curiosité naturelle et l'énergie de ce chiot a tendance à causer des problèmes dans notre environnement domestique lorsqu'il n'est pas surveillé. Le moyen le plus sûr et le plus efficace d'enseigner de bonnes habitudes à un chiot est de ne pas lui permettre d'adopter un comportement indésirable lorsqu'il n'est pas surveillé. Dans la plupart des familles, cela signifie que le chiot est mis en cage chaque fois qu'un adulte n'est pas en mesure de le surveiller activement, y compris la nuit, lorsqu'il n'est pas à la maison ou lorsqu'il est préoccupé par une autre tâche (comme un appel téléphonique).

La mise en cage peut et devrait faire partie de la routine quotidienne - mais cela ne peut pas être la norme journalière! Les chiots peuvent facilement faire une sieste pendant environ 1 à 4 heures de confinement, à condition qu'ils soient fatigués après l'exercice, qu'ils aient eu une interaction sociale et que l'intestin et la vessie soient vides. Cependant, ils ne peuvent pas se dépêcher de faire leur marche matinale, de prendre leur repas du matin, de rester dans une cage pendant 8 heures, alors que tout le monde est parti.

Un chiot de 2 mois ne pourra se retenir plus de 2 heures, 3 mois 3 heures, etc. Si le temps pendant lequel un chiot doit rester seul dépasse plus d'une demi-journée, des dispositions telles que le gardiennage ou l'embauche d'un promeneur de chiens doivent être envisagées, au moins pour les premiers mois. Dans un tel scénario, gardez aussi à l'esprit que la fin de votre journée de travail sera en fait le début de la journée du chiot. Même si vous êtes fatigué, il a toujours besoin de vous pour jouer avec lui, de le caresser et d'interagir avec vous (ce n'est pas pour cela que vous avez un chiot ?)

Sa place dans la maison

Les Labrador Retrievers veulent être là où se trouve le monde. Une de leurs caractéristiques les plus attachantes est qu’ils sont très sociables, ce qui signifie qu’elles ont besoin de vivre en tant que membres de la famille (meute). Si vous êtes une personne de plein air, votre Labrador voudra vous accompagner ce sera une très grande récompense pour lui. Si vous êtes plutôt du genre intérieur, votre Labrador sera coller sur vous et très heureux.

On ne choisit pas les Labradors pour qu'ils soient tenus à l'écart des gens, comme dans une cour clôturée, dans un garage ou, pire encore, attachés à l'extérieur. Isolés de la compagnie humaine (leur meute), ils s'ennuient et sont stressés, ce qui engendre de mauvais comportements (aboiements, gruge, creusage et l'hyperactivité). Dans des cas extrêmes, ces comportements entraînent la remise du chien à un refuge ou pire l'euthanasie.

À propos de Labrador en tant que chiens de garde.

Adultes les Labradors sont observateurs et certains vont aboyer lorsqu'ils détectent une activité à l'extérieur de la maison, ce qui peut dissuader les intrus. Cependant, le Labrador typique est convivial avec tout le monde, il ne faut pas compter sur lui pour garder nos biens, car aux voleurs, il leur demandera s'ils ont besoin d'aide et partira avec eux.

Taille

Les Labradors Retrievers sont de gros chiens. La norme de race CCC fixe la hauteur recherchée pour les mâles entre 57 et 62 cm (22 ½ et 23 ½ pouces mesurée au garrot) et le poids entre 27 et 36 kg (60 et 75 livres). Les femelles doivent mesurer entre 54 et 60 cm (21½ et 23½ pouces) et peser entre 25 et 34 kg (55 et 65 livres). Ces indications servent surtout à l'éleveur pour orienter sa sélection. Il peut comme dans toute famille avoir des divergences impromptues. Une taille des parents significativement plus grande ou plus petite que la norme  peut indiquer que l'obtenteur ne donne pas la priorité au standard de la race, ce qui pourrait indiquer des préoccupations concernant d'autres aspects de l'élevage, tels que les problèmes de santé et de tempérament.

Voulez-vous toujours un Labrador?

Nous pensons qu'il était important pour vous de connaître dès le départ toutes les raisons pour lesquelles vous ne souhaitiez peut-être pas un Labrador afin de pouvoir prendre une décision bien réfléchie, qui soit la meilleure pour votre famille et pour le meilleur d'un futur chiot. Mais nous savons aussi qu'un Labrador avec un bon tempérament et une bonne santé peut être une  source de joie et de complicité pour toute la famille (meute) durant toute sa vie - et si c'est la bonne race pour vous, nous avons des éleveurs de bonnes réputations qui mettent une priorité sur leurs Labradors. Il est important que les acheteurs à visitent l’éleveur avant de faire l’acquisition d’un chiot et de ne pas se fier aux sites webs seulement.

 

Description rapide:

Oreilles tombantes naturelles

Niveau d'énergie : Moyen, besoin d'activités

Espérance de vie : 10 à 14 ans

Tendance à baver : Faible

Tendance à ronfler : Faible à important (lignées)

Tendance à aboyer : Faible

Tendance à creuser : Faible si activité régulière

Mue : Importante, 2 fois par année

Besoins de compagnie : Important , très sociable

Santé

Le Labrador Retriever est un chien robuste qui pourra vous suivre facilement dans vos activités sportives. Il est recommandé de choisir un bon éleveur de réputation pour son chiot, aussi voir les certificats de santé des reproducteurs, l'OFA est reconnu pour ce qui est des hanches, des coudes. Plus les certifications de santé des reproducteurs sont bonnes, meilleures seront d'avoir un chiot en santé pour de longues années. Voir la section Santé pour ce qui concerne le Labrador.

Le seul défaut connu du Labrador est qu'il n'est jamais rassasié, il est porté à l'obésité, donc il faut contrôler son alimentation. On peut aussi travailler avec ce défaut du Labrador. Il fera des pirouettes pour quelques croquettes

Mue et toilettage

La fourrure du Labrador est constituée d’un poil et d’un sous-poil". Le Labrador mue, et quelle que soit le volume de leur fourrure (cela peut varier selon les portées), finira par tomber. Cette magnifique fourrure qui est si plaisant à caresser subit des cycles naturels de croissance, de dormance, de mue, puis de repousse, et il n’y a rien qui puisse changer cela. C'est un cycle naturel, en fonction de plusieurs facteurs, les principaux cycles de mue se produisent environ une ou deux fois par année, mais il y a aussi une légère perte de poil tout au long de l'année. Le brossage hebdomadaire est suffisant pendant la majeure partie de l'année, mais il est presque obligatoire de le brosser tous les jours dans les périodes de mue.

Les bains sont particulièrement utiles pour aider l'entretien lors de la mue afin qu'il puisse être brossé (une fois que le chien est sec) avant qu'il ne tombe dans la maison.

La cage pour nous est synonyme de repos, tranquilité, même adulte.

Qui a fait du jardinage ?

Un Labrador pour vous, est-ce le bon choix ?

Prendre une décision réfléchie est important lorsque vous envisagez d'avoir un chien dans la famille. Il est important de prendre en compte les raisons pour lesquelles vous ne voulez peut-être pas un Labrador. Nous savons également qu'un Labrador bien élevé et bien entraîné peut être un ajout pour le bien être de la famille. Si un Labrador est la race qui vous convient, nous espérons pouvoir vous aider à vous mettre en contact avec des éleveurs réputés.

Points positifs Points négatifs
  • Excellent chien de compagnie pour la famille, très bon avec les enfants
  • Excellent chien de travail
  • Obéissant, facile à éduquer
  • Sociable avec les autres chiens
  • Excellent caractère équilibré
  • Recommandé aux novices
  • A besoin d'activité  physique quotidienne et de stimulation mentale
  • Ne tolère pas la solitude, destructeur lorsque laissé seul en bas âge
  • Perte de poil constante et mues saisonnières importantes
  • Prédisposition à l'obésité (s'il manque d'exercice ou mange trop)

 

This website is created and hosted by Website.com's Site Builder.